Un peu d'histoire sur la cesta punta

L'Histoire de la Cesta Punta        

Dans les sports les plus anciens au monde, nous comptons bien sur celui des jeux de balle. Pratiqués depuis l’antiquité par les Grecs, les Romains, mais aussi les Aztèques, les Incas et les Mayas. En France le premier jeu de balle qui a été officialisé fut le jeu de Paume, au XVI° siècle.  A la fois pratiqué dans des Tripots (en intérieur) ou en extérieur. 

sport issu du jeu de paume pratiqué dans le sud-ouest de la France

C’est de cette origine que la pelote basque trouve son ancêtre. Elle commence à se développer dans le Sud-Ouest de la France, en particulier au Pays basque et dans le sud de la Gascogne.  Il faut attendre le XIX° siècle pour voir l’essor de la pelote basque, avec la découverte du cahoutchoux dans les années 1820. Cela permettra aux pelotes de mieux rebondir. Le sport évolue et se pratique désormais contre mur et le gant d’osier ou chistera remplace le gant de cuir, du fait de sa maniabilité, de sa légèreté, et de la vitesse de lancé. 

La pelote basque expliquée en BD
murs que l'on désigne par place libre, trinquet, mur à gauche

 

En 1921 est crée la Fédération Francaise de Pelote Basque, suivie en 1929 par la création de la Fédération Internationale de Pelote Basque.

Le sport s’exporte à l’international et surtout en Amérique. Aujourd’hui la pelote basque compte plus de 15 spécialités a son actif dont la Cesta Punta. Les différentes aires de jeu sont la Place libre, le Trinquet et le mur a gauche ou Jaï-Alaï( où se joue la Cesta-Punta) qui est composé de trois murs :

  • Frontis, sur lequel est lancée la pelote
  • Mur du fond
  • Mur a gauche de 36mètres de long

En 1975, la Fédération ouvre la compétition aux femmes.